Accueil du site > fr > Filières > Actualité syndicale 2012 > Contractualisation : la petite dernière de Lactalis

Contractualisation : la petite dernière de Lactalis

Encore une fois Lactalis abuse de sa position dominante
Alors que la discussion vient de reprendre au niveau national entre l’entreprise et les responsables de groupements de producteurs, Lactalis met en exécution son plan de pression sur les producteurs pour que ceux-ci signent le dernier contrat proposé.
Au-delà de la pression que l’entreprise Lactalis fait peser sur certains producteurs, les menaçant d’arrêt de collecte, elle modifie de manière unilatérale le contrat tacite qui la lie aux producteurs en changeant les modalités de paiement.

Ce n’est pas acceptable

Les producteurs ont le droit de contester cette modification unilatérale en le faisant savoir à l’entreprise par lettre recommandée avec accusé de réception.
Nous invitons les producteurs qui souhaitent faire cette démarche à se rapprocher de leurs structures JA ou FNSEA départementale qui pourra les aider dans la rédaction de leur courrier.

Nous réitérons une nouvelle fois notre appel à ne pas signer la deuxième version du contrat Lactalis.

Ne pas Signer


L’organisation collective des producteurs et la signature tripartite (entreprise, producteur, organisation de producteur) sont plus que jamais la meilleure garantie pour les producteurs.

Il y a du temps avant de signer

La relation contractuelle non écrite actuelle est toujours plus protectrice que la deuxième proposition de contrat

Communiqué de Presse JA Massif Central / FRSEA Massif Central

RSS facebook Immeuble Interconsulaire - 16, Boulevard Président Bertrand - BP 90063- 43000 LE PUY EN VELAY - Tél. 04 71 02 42 22 jeunesagriculteurs43@gmail.com