Accueil du site > fr > Filières > Actualité syndicale 2011 > Contrats Lactalis : Les JA doivent être présents sur le terrain

Contrats Lactalis : Les JA doivent être présents sur le terrain

Lactalis, depuis plusieurs mois, fait figure de leader dans la catégorie des entreprises les plus « difficiles » dans la négociation avec leurs groupements.
Il y a quelques semaines les discussions ont été rompues mais semblent reprendre. Elles ne doivent pas devenir interminables ! D’autres groupes privés comme Danone ou Senoble aboutissent en ce moment avec leurs groupements de producteurs sur des contrats-cadre. Il n’y pas de raison que ça ne se passe pas ainsi avec le leader français !

Sur le terrain, à l’occasion de réunions avec leurs producteurs, Lactalis multiplie à un rythme de plus en plus soutenu les actions de promotion en faveur de sa deuxième version du contrat. Il faut à tout prix que des JA, producteurs Lactalis, se rendent à ces réunions pour mettre en avant le rôle des groupements dans la négociation pour aboutir au fameux contrat tripartite !

Il convient ici de vous livrer un certain nombre d’éléments qui vous permettront de poser les « bonnes » questions aux représentants de Lactalis :
  • Lactalis pense que les présidents de groupements veulent créer des Organisations de Producteurs Commerciales, c’est-à-dire avec transfert de propriété : c’est faux !
    Les présidents de groupements souhaitent créer des Organisations de Producteurs Non Commerciales mais avec un mandat de négociation et de facturation !

  • Lactalis, dans ses interventions, parle de gestion de volumes unilatérale dans un premier temps (c’est-à-dire au bon vouloir de l’entreprise) puis en concertation avec les groupements dans un deuxième temps pour « gérer les futurs volumes excédentaires » : cette « concertation programmée » ne nous suffit pas !
    Les groupements de producteurs, plutôt que d’être simplement consultés sur une certaine catégorie de volumes, doivent être partie prenante de la gestion de tous les volumes dès maintenant !

  • Lactalis déclare qu’il n’y aura pas de troisième version à son contrat, pourtant le groupe annonce la reprise des négociations : pourquoi ? Et pourquoi cette multiplication de réunions d’information et de promotion de la deuxième version du contrat ?

Les JA, livreurs à Lactalis, ne doivent pas hésiter à se rendre à ces réunions pour déstabiliser les représentants du groupe et poser les questions qui feront avancer la négociation. C’est de cette manière que nous parviendrons à un résultat.

Flash Info JA -Mardi 20 décembre 2011

RSS facebook Immeuble Interconsulaire - 16, Boulevard Président Bertrand - BP 90063- 43000 LE PUY EN VELAY - Tél. 04 71 02 42 22 jeunesagriculteurs43@gmail.com