Accueil du site > fr > Filières > Actualité syndicale 2016 > Mobilisation JA/FDSEA ce mercredi 27 Janvier 2016

Mobilisation JA/FDSEA ce mercredi 27 Janvier 2016

Malgré nos alertes répétées cet été et cet automne lors de nos différentes mobilisations, rien n’est aujourd’hui réglé, et même, la situation des agriculteurs s’aggrave de jour en jour : le Gouvernement continue de ne pas tenir ses promesses, les prix des produits agricoles restent toujours aussi bas, et l’Europe ne se soucie en rien de l’avenir des éleveurs de nos territoires.
Dans ce contexte, la FDSEA et les JA de Haute-Loire organisent une manifestation le mercredi 27 janvier à 10h devant la Préfecture.

Les agriculteurs déposeront bottes et bleus de travail devant les grilles de la Préfecture. A travers ce geste symbolique, ils veulent signaler qu’ils ne peuvent plus continuer à travailler pour ne pas gagner leur vie, et invitent donc le représentant de l’Etat à venir travailler à leur place.

Nos revendications :

Le Gouvernement doit tenir ses engagements :

Aujourd’hui, les enveloppes du plan de soutien à l’élevage sont insuffisantes pour répondre aux besoins des exploitations de notre département.
  • Nous demandons :
    - Des financements supplémentaires pour que tous les dossiers éligibles au FAC puissent être traités de manière équitable
    - Le versement de l’aide FAC le plus rapidement possible pour tous les agriculteurs concernés
    - Une enveloppe spécifique suffisante pour que le dispositif de l’année blanche puisse réellement se mettre en place au plus vite

Notre demande de reconnaissance du département en calamité agricole au titre de la sécheresse 2015 a jusqu’ici été traitée par la Commission Nationale des Calamités Agricoles avec mépris.
  • Nous demandons :
    - Une reconnaissance immédiate de notre département, avec des taux de perte sur prairies et sur maïs correspondants à la réalité du terrain,
    - Un versement des indemnités dans les semaines qui viennent.

La gestion de la crise liée à la FCO est catastrophique, avec de lourdes conséquences économiques pour les exploitations de Haute-Loire.
  • Nous demandons :
    - L’aboutissement des négociations bilatérales pour la reprise, et le maintien durable, des exports avec tous les pays habituellement importateurs de nos animaux,
    - Une meilleure anticipation de la part du Gouvernement, pour que le commerce des animaux ne soit pas de nouveau perturbé au moment de la reprise d’activité du moucheron vecteur de la maladie,
    - La mise à disposition rapide d’un nombre suffisant de vaccins pour que les agriculteurs qui le souhaitent puissent vacciner au plus vite leur cheptel,
    - Le versement immédiat d’une indemnité de compensation pour les pertes économiques subies en raison du blocage des animaux dans les fermes

L’instruction des déclarations PAC 2015 n’est toujours pas terminée, et les aides toujours pas versées.
  • Nous demandons :
    - Le versement immédiat du solde de toutes les aides PAC 2015
    - Des contrôles simplifiés et pédagogiques, sans pénalités pour les agriculteurs

Les prix des produits agricoles doivent être revalorisés

  • Nous demandons :
    - Que les engagements pris par les acteurs de la filière cet été soient respectés par tous
    - Que les entreprises laitières renvoient immédiatement aux producteurs les montants qu’elles ont perçu des GMS (Rappel : suite aux accords de cet été, les GMS n’ont pas diminué leurs prix d’achat aux entreprises bien que les cours étaient en baisse)

Les dirigeants européens doivent changer leur politique

Malgré la situation catastrophique dans laquelle se trouve une majorité d’agriculteurs dans tous les pays, les dirigeants européens continuent de nier l’existence de cette grave crise agricole, et de prôner un ultralibéralisme à tout crin
  • Nous demandons :
    - La levée immédiate des sanctions européennes envers la Russie, permettant ainsi la fin de l’embargo Russe et la reprise des échanges commerciaux,
    - La remise en place d’outils de régulation des marchés, pour que les agriculteurs ne subissent plus de plein fouet la volatilité des cours mondiaux

Nous le répétons : si rien n’est fait rapidement, si la situation d’aujourd’hui dure encore plusieurs mois, de nombreuses exploitations resteront sur le carreau en 2016 ! Il est donc urgent d’agir.

Janvier 2016

RSS facebook Immeuble Interconsulaire - 16, Boulevard Président Bertrand - BP 90063- 43000 LE PUY EN VELAY - Tél. 04 71 02 42 22 jeunesagriculteurs43@gmail.com